Savoir – 25 avril 2021

L’ignorant agit par réflexe. Il ne sait pas faire la part des choses, prendre le recul nécessaire à une vision claire de ce qui est. Déconnecté de son moi supérieur il se prive de son savoir, de la connaissance qu’il a engrangé au fil de ses incarnations. Plein de ses concepts personnels, de ses avis tranchés, il ne peut s’ouvrir à la tolérance, au pardon. Or il a accès à tout ce qui est nécessaire à son évolution s’il apprend à poser les armes, à lâcher prise, à vivre hors de tout jugement afin de percevoir toute chose pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle a à nous apprendre, à nous enseigner.

Avec patience et obstination, avec persévérance et dans l’amour, travaillez sans relâche à comprendre ce que vous enseigne la vie. Le savoir, comme tout ce qui vit, évolue sans cesse et éclaire notre raisonnement d’une manière adaptée au fil de notre évolution. Vivre en conscience est la voie qui permet l’accès au savoir, car vivre en conscience en toute humilité, ouvre notre cœur et notre esprit à une vision neutre, libre de tout affect, de toute idée préconçue, de tout jugement. Avec ce cœur d’enfant, pur et confiant, qui nous habite, gardons la curiosité, la joie, la foi, le désir d’apprendre et l’émerveillement. Sachons demander, poser les questions qui nous sont vitales et garder un cœur vacant, un esprit libre pour entendre la réponse à notre demande pressante.

 La force de l’amour ouvre les portes du savoir, de l’épanouissement, de la paix, de la sérénité. Notre désir seul peut nous porter sur ce chemin, bien sinueux parfois, et qu’il nous revient de parcourir en toute confiance. L’apparent obstacle peut ouvrir à bien des découvertes lorsque nous acceptons sa présence, nous en cherchons le sens, la raison de sa présence. Si nous nous contentons de le contourner, nous passons à côté de ce qu’il pouvait nous apporter dans l’appréciation de l’ensemble du paysage.

Le choix des larmes – 19 avril 2021

On peut pleurer toutes ses pertes une vie durant ou se poser la bonne question. On peut comprendre pourquoi pour s’élever dans la conscience ou refuser et subir. On a le choix des armes ou celui des larmes. Quand tout est sombre cherchez la lumière…elle est en vous. Nous sommes à vos cotés pour vous la faire ressentir si tel est votre souhait. Parce que votre cœur est grand vous pouvez comprendre que rien n’est absolu, tout ne faisant qu’un, chaque choix nous permet d’accéder, par des chemins différents, au sommet.

On ne peut être dans le refus de vivre si l’on a compris que tout est si intrinsèquement lié que les opposés se rejoignent, les parallèles se confondent, les espaces temps se télescopent…tout est transition, tout est illusion, impermanence. Lâchez prise, gardez le contact avec votre moi profond, avec vos guides. Vous n’êtes jamais seuls mais toujours accompagnés