Le choix

Chaque situation, matérialisée ou non, ouvre à l’homme une multitude d’opportunités destinées à lui permettre d’évoluer.

C’est en avançant sur le chemin qu’il aura choisi en conscience ‘quel qu’il soit) qu’il estimera le bien-fondé de son choix.

Il n’y a pas de bon choix ou de mauvais choix. Tout est à expérimenter.

Quand le choix n’est pas en adéquation avec sa propre identité, son moi profond, que rien ne vient éclairer sa vision, se profilent à l’horizon le doute, le stress, l’angoisse, la culpabilité etc.

Pour que l’homme libre puisse faire le bon choix il doit, avant tout, croire en lui-même, se faire confiance, avoir conscience de ses capacités infinies lorsqu’il est serein, en harmonie avec son être global.

Son choix ne peut être que judicieux s’il sait l’analyser au filtre de l’Amour.