La Vie après la Vie

La mort n’est qu’une illusion, une période transitoire entre deux incarnations ou l’on laisse le « vaisseau », le «véhicule » (notre corps physique) pour réintégrer notre être global.

Dans cette période nous retrouvons la totalité de nos connaissances, de notre savoir et nous retrouvons une conscience élargie.

Cette période transitoire nous permet de nous ressourcer dans un Amour infini, un Amour que nous ne saurions définir tant il est puissant, réparateur, ineffable.

Nous pouvons alors « observer », la totalité de ce que nous avons expérimenté, analyser, avec tous ces êtres bienveillants qui sont là, accepter ce qui pourrait nous apparaitre comme un échec par rapport à notre choix initial (celui que nous avions fait avant de nous incarner).

Ils sont là pour nous permettre d’accepter tout ce qui a été vécu comme une expérience positive… et d’avance sur le chemin de la pacification.

Dans un monde où rien n’est matériel, ou tout n’est qu’énergie, les priorités ne sont plus les mêmes.

Epuré de tout le superflu, l’esprit de l’homme intègre automatiquement d’autres dimensions. Il s’ouvre alors à lui un champ infini de possibilités. Pourtant c’est en s’incarnant qu’il parvient à comprendre, au-delà des apparences, le sens profond de ce qui le lie au Tout, à l’Ensemble.

Cette expérimentation qui parfois peut sembler bien cruelle n’est en fait qu’un moyen de grandir. Mais il est important que chacun prenne conscience de la puissance de la force de chaque expérience vécue.